Comment préserver votre nouveau bébé des infections ?

 

Essayer de décider ce qui est le mieux pour le bébé dans ces situations peut être difficile. Et malheureusement, la réponse n’est pas toujours simple. En général, plus le bébé est en contact avec de nombreuses personnes, plus il est susceptible d’entrer en contact avec une infection.

 

Pourquoi les bébés ont des infections ?

Les infections chez les nouveau-nés peuvent être très graves pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les nourrissons n’ont pas un système immunitaire complètement développé, ils sont donc plus sensibles aux maladies infectieuses. 

De plus, lorsqu’un nouveau-né contracte une infection comme la roseole, la maladie est souvent plus grave que lorsqu’un adulte ou un enfant plus âgé contracte la même infection. Vous pouvez en savoir plus sur la roséole dans cet article.

Enfin, quand un nouveau-né a de la fièvre, des soins médicaux approfondis sont recommandés, car la fièvre peut être due à une infection potentiellement mortelle. Cela est vrai même si le bébé semble aller bien. La fièvre chez un bébé âgé de 4 à 6 semaines est toujours une urgence.

 

Comment protéger les bébés des infections ?

Il est important d’essayer de protéger les nouveau-nés contre les infections, mais cela ne signifie pas que le nouveau-né ne peut jamais avoir de visiteurs ou sortir en public. Essayez de vous rappeler ces conseils utiles lorsque vous essayez de décider qui peut rendre visite à votre bébé et où vous pouvez emmener votre nouveau petit être :

  • essayez de ne pas avoir de visiteurs qui présentent des symptômes infectieux autour du bébé. Par exemple, toute personne ayant de la fièvre, un rhume, une toux, un mal de gorge, des vomissements ou de la diarrhée ne devrait probablement pas lui rendre visite ;
  • le lavage des mains est la chose la plus importante que nous puissions faire pour aider à arrêter la propagation de l’infection ;
  • les nourrissons et les tout-petits qui fréquentent les garderies et les jeunes enfants d’âge scolaire, sont fréquemment porteurs d’infections. Essayez donc de minimiser ces jeunes visiteurs à ceux qui sont les plus importants dans ces premières semaines. Bien entendu, les frères et sœurs font exception à cette règle ;
  • n’oubliez pas : il est acceptable de dire non aux visiteurs. La santé de votre bébé est la plus importante ;
  • essayez de limiter au maximum les sorties publiques pendant les premières semaines. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez jamais emmener le bébé quelque part. Gardez simplement à l’esprit que vous voulez que l’exposition du bébé soit quelque peu limitée aux personnes et aux endroits que vous jugez importants et nécessaires.

En plus d’être attentif aux personnes avec lesquelles votre petit est en contact, il y a quelques autres choses que vous pouvez faire pour aider à diminuer les chances que votre nouveau-né tombe malade :

  • le lait maternel est la meilleure alimentation du nourrisson pour de nombreuses raisons, notamment pour aider à prévenir les infections chez votre bébé ;
  • les parents, les frères et sœurs et les soignants devraient recevoir le vaccin contre la grippe chaque année. Les bébés ne peuvent pas recevoir le vaccin contre la grippe avant l’âge de 6 mois ;
  • les femmes enceintes devraient se faire vacciner contre la coqueluche à chaque grossesse, qui peut être une infection mortelle chez les jeunes bébés. Tous les autres adultes qui s’occupent du bébé devraient également se faire vacciner ;
  • n’oubliez pas de vous laver les mains avant de vous occuper du bébé pour diminuer la propagation de l’infection ;
  • veillez à ce que votre bébé reçoive également tous ses vaccins. 

En fin de compte, seuls vous et votre famille pouvez décider quelles personnes et quelles expériences sont les plus importantes pour vous et votre nouveau-né. Bien que ces décisions ne soient pas toujours faciles à prendre, ces conseils vous rendront, nous l’espérons, les choses un peu plus faciles.