Comment choisir la bonne pilule contraceptive

 

 

 

Coût

Les directives actuelles recommandent aux médecins généralistes de prescrire les pilules subventionnées par le Pharmaceutical Benefits Scheme pour que les femmes les essaient en premier, elles sont les moins chères.

Les pilules plus récentes et plus chères prétendent être supérieures pour réduire l’acné, le syndrome prémenstruel ou les saignements menstruels, c’est pourquoi elles finissent par être prescrites. Mais toutes les pilules contraceptives ont ces avantages, et les preuves pour soutenir l’une plutôt que l’autre sont limitées ou contradictoires.

 

Sécurité

Les femmes en bonne santé prennent souvent la pilule pendant de nombreuses années, son profil de sécurité doit donc être excellent. Le risque de cancer du sein est légèrement accru pendant la prise de la pilule, ce qui se traduit par un cancer du sein chez 1,5 femme supplémentaire sur 10 000. Mais la pilule protège en fait contre le cancer de l’endomètre et des ovaires.

Plus la dose d’œstrogène est élevée, plus le risque de TEV est important, ce qui explique que les pilules contenant 50 microgrammes d’œstrogène (Microgynon 50 et Norinyl-1) soient très rarement prescrites..

La dose d’œstrogène contenue dans la pilule est également responsable du risque très légèrement accru d’accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques.

Les risques d’accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques sont également affectés par le risque de fond d’une femme pour ces pathologies. diaphragme contraception

 

Efficacité

Le taux d’échec de la pilule de 9% est élevé par rapport aux formes de contraception réversibles à action prolongée (LARC), comme les stérilets et les implants de bras. Cela signifie que neuf femmes sur 100 tombent enceintes après un an de pilule, contre moins d’une femme avec un stérilet ou un implant de bras.

La diminution du risque de grossesse non désirée est mieux abordée en prolongeant le régime que vous choisissez, quel qu’il soit. Cela signifie que plutôt que de prendre 21 pilules actives et sept pilules inactives pour imiter un saignement menstruel, vous prenez 84 pilules actives, suivies de sept pilules inactives et avez un saignement de “sevrage” une fois tous les trois mois.

 

Effets secondaires

Les effets secondaires indésirables de la pilule comprennent les saignements de privation, les changements d’humeur, la prise de poids, les seins douloureux et l’acné.

Après un essai de trois mois, si vous ressentez l’un de ces effets indésirables, mais que vous souhaitez conserver la pilule comme forme de contraception, il peut être utile de changer de type ou de dose d’hormones.

 

Les avantages non contraceptifs

Toute contraception hormonale va modifier le rythme des saignements menstruels des femmes, généralement pour les rendre plus légers ou inexistants. Et comme vous pouvez sauter les pilules de sucre, vous pouvez choisir quand et à quelle fréquence vous saignez.

La plupart des femmes connaissent des saignements irréguliers lorsqu’elles commencent à prendre la pilule, mais cela diminue généralement au cours des trois premiers mois.

Les pilules contenant des doses plus élevées d’œstrogènes sont plus efficaces pour réduire les saignements intermittents ou irréguliers.